Les milieux humides

Profiter de mes services pour établir si vous possédez un milieu humide et les travaux que vous pouvez y faire.

Avec les changements apportés récemment à la loi et au règlement pour les milieux humides, il sera important pour les propriétaires de savoir s’ils en possèdent sur leurs lots boisés. Il n’est pas rare que ce soit le cas. Il n’est pas toujours facile pour un propriétaire d’identifier s’il possède un milieu humide à moins qu’ils s’agissent d’un marais ou d’un étang.

La coupe de bois, le drainage et la construction de chemin sont les travaux forestiers visés par ce nouveau règlement. Ils seront interdits dans certains milieux humides. Tandis que pour d’autres, ils seront sujets à des conditions pour les réaliser.

Un milieu humide peut être : un étang (bug) ou un marécage, mais également une cédrière ou un peuplement d’épinettes avec du sapin ou du mélèze poussant sur un sol ou le drainage n’est pas bon.

De plus, la conservation d’une bande de protection de 20 mètres peut être exigée pour protéger certains milieux.

Vous pouvez consulter la vidéo suivante préparée par la Fédération des producteurs forestiers du Québec.